Archives mensuelles : mai 2015

La lecture offerte par Bernard Friot

Bernard Friot a offert la lecture de quelques uns de ces textes aux convives du festival Faites des livres, samedi  30 mai durant la pause déjeuner.

Un véritable régal pour les auditeurs présents.

Resté jusqu’au dernier moment auprès des visiteurs du festival. Bernard Friot a finalement dû partir pressé, pressé mais nous a laissé ce message :

« je suis désolé de n’avoir pu vous saluer avant mon départ, mais j’étais retenu jusqu’à la dernière seconde par des signatures.
Merci pour votre accueil chaleureux ! C’était très réconfortant !
Veuillez transmettre à toute la formidable équipe mes amitiés !
Bien à vous »

Un grand merci Monsieur Friot. Ce fut un honneur de vous avoir parmi nous.

Mickaël Bettinelli

Notre classe de 4ème B a eu la chance de rencontrer l’auteur du « Grimoire Pourpre » , Mickaël Bettinelli. Ces rencontres nous ont été très constructives, grâce à ces interventions nous avons pu apprendre le vocabulaire de la BD qui était pour certains inconnu jusque là. Nous avons également pu réaliser notre propre planche de BD en s’appuyant sur un passage d’une nouvelle fantastique que nous avons nous même créée auparavant. Ce travail a pu être réalisé grâce à différentes techniques que l’auteur nous a montré. Monsieur Bettinelli nous a aussi expliqué les différences qui existent entre BD, manga ou encore comics. Nous sommes sortis de ces rencontres très heureux et fiers de nos réalisations. L’ensemble de la classe de 4ème B remercie chaleureusement Madame Bonnet et Madame Frouart d’avoir organisé ces échanges et surtout  Mickael Bettinelli.

 

mb1 mb2 mb3 mb4 mb5 mb

Partick Sobral

Mardi 26 mai, pendant près de deux heures, l’auteur des Légendaires, a évoqué avec les élèves du collège, son travail et son univers, toujours avec une grande simplicité.

Une rencontre inoubliable.

sobral 1sobral 2 sobral 2 bis  sobral 3 sobral 4 sobral 5 sobral 6

Didier Jean et Zad

Didier Jean et Zad, auteurs, illustrateurs et éditeurs, corréziens ont rencontré :

– Les élèves d’ULIS au collège Langevindjz ulis

– Avec les élèves de l’école de Cognac-La-Forêt

djzdjz1djz2Un grand merci pour nous avoir permis de rencontrer 2 formidables personnes en Didier Jean et Zad. Nous avons passé un excellent moment et les enfants étaient plus que ravis.
Nous avons écrit une suite de leur album Paris Paradis. Nous avons prévu une correspondance pour cette fin d’année avec eux.

 

Rencontres avec Thomas Gornet

Mardi 7 avril 2015, Thomas Gornet auteur, comédien et metteur en scène est venu rencontrer deux classes du collège dans le cadre de la manifestation Faites des livres. Deux classes, deux livres, deux rencontres différentes.

Les élèves livrent leurs impressions.

gornet 8

 Thomas Gornet auteur et metteur en scène, est venu rencontrer la classe de 5° D, mardi 7 avril au CDI du collège Paul Langevin. Certains élèves de la classe ont mis en scène des dialogues extraits de son livre Sept jours à l’envers. Puis nous lui avons posé des questions sur ce livre, sur son métier de metteur en scène, ses pièces de théâtre et sur ses autres œuvres.

gornet 1Pour préparer la rencontre, certains élèves ont préparé de petites scènes de théâtre à partir des dialogues du livre, d’autres ont proposé une première de couverture, l’originale  nous ayant beaucoup intrigués. D’autres encore ont présenté les autres romans écrits par Thomas Gornet et un groupe d’élèves, a créé l’arbre généalogique des personnages du livre.

g 10

Les élèves de 4èmeF évoquent leur rencontre avec Thomas Gornet autour du roman

Qui suis-je ?, dans lequel le héros, un adolescent, se découvre des sentiments pour un de ses camarades.

g 11

Théo : J’ai apprécié poser des questions et j’ai été intéressé par les réponses de Thomas Gornet.

Romane, Elise, Amélie : L’auteur parlait et nous, ça nous faisait réagir, on a beaucoup discuté entre nous.

Chloé : La discussion sur les filles et les garçons m’a interpellée, surtout sur le terme « garçon manqué ».

Nicolas : ça m’a beaucoup intéressé, du coup, avec Rémi, on a posé beaucoup de questions.

Alexandra : Ce qui m’a touchée, c’est quand il comparait les ados aux endives.

La classe : On a compris que L’homosexualité, c’est d’abord une question d’amour. On a compris qu’il est normal qu’une fille ou un garçon joue à des jeux indifféremment de leur sexe, juste parce qu’ils en ont envie. « Les jeux n’ont pas de sexe !!! »

Cette rencontre nous a permis d’avoir un regard différent sur les homosexuels.